Main-d’œuvre

Travailleurs qui se reposent avec leur employeur

Photo gracieuseté du journal « The Grower » (www.grower.org).

La main-d’œuvre a une grande incidence sur la production des fruits et des légumes au Canada. Sans main-d’œuvre adéquate pour cultiver et récolter, ces produits pourrissent dans le champ, sur l’arbre ou sur la vigne entraînant ainsi le gaspillage d’aliments et des pertes financières.

Les producteurs canadiens tentent tout d’abord de recruter des travailleurs au pays. Lorsqu’ils sont incapables de trouver un nombre suffisant de travailleurs canadiens, ils font appel au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). Alors que des défis sont soulevés quant à l’utilisation de ces programmes, le Conseil canadien de l’horticulture (CCH) travaille avec différents ministères, y compris Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Emploi et Développement social Canada et Agriculture et Agroalimentaire Canada, pour éliminer ou réduire ces obstacles.

Position du CCH

  • Le CCH recommande vivement au gouvernement du Canada d’instaurer une Programme des employeurs de confiance pour aider à rationaliser et à normaliser le processus de demande en vertu de l’Évaluation de l’incidence sur le marché du travail (EIMT), conformément au Rapport du Comité HUMA.
  • Le CCH recommande vivement au gouvernement du Canada de reconnaître le succès et l’importance du Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS) et d’assurer que les producteurs horticoles canadiens continuent de pouvoir y avoir accès.

Activités de promotion actuelles

  • Le CCH continue de se porter à la défense de la rationalisation des processus qui permettrait à un agriculteur d’embaucher rapidement un travailleur de remplacement lorsqu’un travailleur étranger temporaire ne peut pas terminer son contrat, y compris en lui donnant l’option de transférer efficacement les travailleurs entre les exploitations agricoles.

Activités de promotion antérieures

  • En août 2017, le CCH et le Conseil canadien pour les ressources humaines en agricultures (CCRHA) ont organisé une tournée dans des exploitations agricoles pour plusieurs ministères de l’Administration fédérale. Les représentants du gouvernement ont pu observer les activités des participants du PTAS en action dans 13 différentes fermes de leur choix. Les participants à la tournée ont rapporté qu’ils n’avaient noté aucune preuve d’abus à l’égard des travailleurs, de conditions de logement inacceptables, de refus de soins de santé, ni de privation de droits de la personne contrairement à ce que certains groupes d’activistes croient.
  • En novembre 2016, le CCH a discuté des problèmes de main-d’œuvre avec des ministres, des députés et leur personnel au cours de rencontres avec près de 60 députés comme partie intégrante de l’événement Moisson d’automne 2016.

Comité responsable

Le Comité de la main-d’oeuvre du CCH travaille au nom du Conseil pour surveiller les problèmes de main-d’œuvre dans l’industrie de l’horticulture au Canada. La pénurie de main-d’œuvre agricole, surtout pendant la haute saison, est l’un des enjeux les plus urgents auquel les producteurs agricoles du Canada font face.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Jennifer Babcock, Gestionnaire, politique et développement stratégique à jbabcock@hortcouncil.ca.

Bulletin Hort-Concis

Pour ne rien manquer des actualités du CCH et du secteur horticole canadien, inscrivez-vous au bulletin d’information Horti-Concis.

Magazine Idées fraîches

Notre publication bilingue gratuite présente des perspectives de haut niveau et des conseils utiles pour les producteurs. Abonnez-vous aujourd'hui!

Devenir membre

Nous sommes le représentant officiel de plus de 20 000 producteurs canadiens de fruits et de légumes. Devenez membre aujourd'hui et participer aux discussions qui décident de l’avenir du secteur.