Santé et nutrition

Petite fille avec un fraise

Se fondant sur la recherche et les preuves scientifiques, les professionnels de la santé recommandent un régime alimentaire riche en fruits et légumes. Afin d’assurer un accès facile à des produits frais et sains de la plus haute qualité, le Conseil canadien de l’horticulture (CCH) collabore avec l’industrie et des ministères du gouvernement pour régler des problèmes qui sont nuisibles à la santé des plantes et à la salubrité des aliments.

Position du CCH

  • Le CCH, de concert avec l’Association canadienne de distribution de fruits et légumes (ACDFL) et l’Association canadienne de santé publique (ACSP), encourage les gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux à établir des énoncés de politiques appuyant l’objectif d’augmenter de 20 p. cent la consommation de fruits et légumes par les Canadiens. Ceci est équivalent à une portion additionnelle par jour pour tous les Canadiens, augmentant la consommation de plusieurs à la quantité de base actuellement recommandée par le Guide alimentaire canadien.
  • Le CCH recommande de plus que le gouvernement améliore l’accessibilité à des fruits et légumes de qualité pour tous les Canadiens et plus particulièrement pour les collectivités rurales et éloignées et les communautés des Premières Nations, métisses et inuites;
  • Le CCH exhorte le gouvernement à établir un Programme scolaire national d’aliments sains dans le cadre de la Politique alimentaire nationale.
  • Le CCH exhorte de plus le gouvernement à augmenter la consommation quotidienne actuellement recommandée de fruits et légumes dans la prochaine édition révisée du Guide alimentaire canadien.

Activités actuelles de défense des intérêts

  • Le CCH se prépare à soumettre des commentaires, au nom de ses membres, sur la Stratégie du Canada en matière de saine alimentation qui comprend des restrictions pour la commercialisation d’aliments malsains destinés aux enfants et des changements au Guide alimentaire canadien.
  • Le CCH se prépare à soumettre des commentaires, au nom de ses membres, sur une Politique alimentaire pour le Canada qui est une consultation complexe impliquant de nombreux ministères du gouvernement et de nombreux intervenants à l’échelle du Canada.

Activités antérieures de défense des intérêts

  • En avril 2017, le CCH a soumis des commentaires en réponse à la Loi et Règlement sur la salubrité des aliments au Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments examine actuellement les présentations. La réglementation sera probablement publiée dans la Gazette du Canada à l’hiver/printemps 2018.
  • En novembre 2016, le CCH et l’Association canadienne de distribution de fruits et légumes ont fait du lobbying auprès du gouvernement durant les rencontres avec près de 60 députés. Les rencontres ont été tenues dans le cadre de l’activité annuelle Moisson d’automne des deux organisations.

Comité responsable

Le Comité des normes de l’industrie et de la salubrité des aliments conseille le CCH sur des questions telles que les normes de la qualité alimentaire, la santé des plantes, les besoins d’évaluation des risques phytosanitaires, la salubrité des aliments et la traçabilité.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Jennifer Babcock, gestionnaire, Développement et recherche stratégique, à l’adresse jbabcock@hortcouncil.ca.

Bulletin Hort-Concis

Pour ne rien manquer des actualités du CCH et du secteur horticole canadien, inscrivez-vous au bulletin d’information Horti-Concis.

Magazine Idées fraîches

Notre publication bilingue gratuite présente des perspectives de haut niveau et des conseils utiles pour les producteurs. Abonnez-vous aujourd'hui!

Appuyez notre campagne de sensibilisation

Le CCH prépare une campagne de sensibilisation mettant en vedette une série de vidéos qui font chaud au cœur et qui sont inspirantes sur les travailleurs agricoles internationaux, leurs familles et les agriculteurs qui les emploient, mais nous avons besoin de votre aide!