Nouvelles exigences phytosanitaires pour les cerises de l’Ontario

european cherry fruit fly
En 2016, la mouche européenne des cerises (Rhagoletis cerasi ), un parasite réglementé au Canada, a été détectée pour la première fois au Canada. Cet insecte a été trouvé en association avec le chèvrefeuille envahissant dans le sud de l’Ontario. Photo : ©entomart

À compter du 1er juin 2017, il sera interdit de transporter les cerises fraîches produites en Ontario en Colombie-Britannique et elles devront être certifiées exemptes de mouche européenne des cerises avant d’être transportées dans d’autres provinces au Canada. Le Département de l’agriculture des États-Unis (USDA) a également interdit l’entrée aux États-Unis des cerises fraîches produites en Ontario. Ces restrictions liées au  déplacement visent à minimiser les risques d’introduction et d’établissement de la mouche européenne des cerises à l’extérieur de l’Ontario.

Variétés restreintes

Les restrictions liées au déplacement s’appliqueront aux cerises fraîches, y compris les cerises douces, les griottes, les cerises mahaleb et les cerises noires produites en Ontario. Les cerises et les pépins de cerisier transformés sont exemptés de ces nouvelles restrictions.

Certificat de circulation requis

Les producteurs en Ontario pourront déplacer leurs cerises fraîches vers d’autres provinces à condition qu’un certificat de circulation délivré par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) accompagne l’envoi. Les cerises fraîches de l’Ontario qui n’ont pas été inspectées par l’ACIA et qui n’ont pas de certificat de circulation doivent rester dans la province de l’Ontario. L’ACIA suggère que les producteurs incluent une déclaration sur leurs connaissements ou d’autres documents d’expédition afin d’informer leurs acheteurs lorsque les cerises ne sont pas admissibles à être déplacées à l’extérieur de la province.

Détails complets sur les exigences de l’ACIA

Circulation entre les autres provinces et les États-Unis

Il n’y a pas de restrictions phytosanitaires pour les cerises fraîches produites dans une autre province que l’Ontario et transportées à l’intérieur du Canada.

Les cerises fraîches produites dans une province autre que l’Ontario peuvent être exportées vers les États-Unis pourvu que la province d’origine soit clairement indiquée sur l’emballage et sur la documentation accompagnant l’envoi.

Plus d’information

La mouche européenne des cerises est le plus sérieux organisme nuisible à la production des cerises en Europe. Les dommages en lien avec ce parasite sont causés par l’alimentation des larves dans la pulpe de fruit, ce qui peut entraîner des pertes pouvant aller jusqu’à la perte totale si elles ne sont pas contrôlées. Ce parasite peut être introduit dans de nouvelles zones avec des cerises fraîches ou avec du sol ou des fruits provenant de plantes hôtes cultivées dans des zones où ce parasite se trouve.