Le CCH félicite le gouvernement pour sa reconnaissance de l’importance des fruits et des légumes dans le nouveau Guide alimentaire canadien

Ginette Petitpas Taylor
Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, fait une allocation à la Moisson d’automne 2018, un événement organisé par le CCH et l’ACDFL.

En tant que porte-parole des producteurs canadiens de fruits et de légumes, nous sommes extrêmement ravis que le nouveau Guide alimentaire canadien adresse désormais un message aussi clair aux Canadiens : les légumes et les fruits devraient occuper la moitié de votre assiette.

Un régime alimentaire équilibré riche en fruits et en légumes est à la fois la pierre angulaire d’une bonne santé, mais également un mécanisme de défense important contre les maladies chroniques. Plus de 80 % des Canadiens ne consomment pas la quantité quotidienne recommandée de fruits et de légumes, ce qui engendre un fardeau économique s’élevant à 4,4 milliards de $ en coûts directs et indirects (H. Kruger & Associates, 2016). Le CCH accueille favorablement les recommandations du nouveau Guide alimentaire canadien, lesquelles permettent de répondre à certaines de ces préoccupations.

« J’aimerais remercier la ministre Petitpas Taylor et tous les gens qui ont travaillé à ce dossier au fil des ans », dit Rebecca Lee, directrice générale du Conseil canadien de l’horticulture. « C’est une très grande réalisation. N’oublions pas de souligner le travail acharné des producteurs canadiens de fruits et de légumes alors que nous fêtons cette nouvelle. Nous continuerons de nous adresser au gouvernement fédéral pour augmenter l’accessibilité aux fruits et aux légumes de qualité dans toutes les collectivités; pour encourager la consommation de produits canadiens; et pour soutenir la croissance de notre secteur, afin que les agriculteurs puissent continuer à offrir des produits sécuritaires et hautement nutritifs aux prochaines générations. »