Le Canada et les États-Unis proposent de reconnaître certains pays de l’Union européenne comme étant exempts du longicorne des agrumes et du longicorne asiatique.

En réponse à une requête de la Commission européenne, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et l’Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS) du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) proposent de reconnaître 22 états membres de l’Union européenne (UE) comme étant exempts du longicorne des agrumes et du longicorne asiatique. Sous cette proposition, l’ACIA et l’APHIS reconnaitraient seulement les états membres de l’UE étant exempts des deux parasites ou ayant éradiqué une infestation il y a plus de 3 ans. Les états membres de l’UE de l’Allemagne, l’Autriche, la Croatie, la Finlande, la France et l’Italie demeureront sur la liste de pays où le longicorne des agrumes et/ou le longicorne asiatique est présent.

Dans le cadre de nos efforts continus pour travailler avec les États-Unis pour aligner nos exigences d’importation, les plantes hôtes avec une tige ou un collet racinaire de plus de 10 mm (0.4 pouces) seront admissibles en provenance des 22 états membres de l’UE considérés comme étant exempts du longicorne des agrumes et du longicorne asiatique lorsque les changements seront en vigueur.

L’ACIA émettra bientôt un avis à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avec une période de commentaires de 60 jours lorsqu’une date commune de mise en œuvre sera déterminée. Les exigences courantes demeurent en place.

Le Système automatisé de référence à l’importation (SARI) de l’ACIA demeure la source d’information courante pour les exigences d’importation.Pour plus d’information veuillez contacter cfia.horticulture.acia@canada.ca.