Skip to content

Rencontrer des travailleurs internationaux: Felix Guzman Acosta

felix

Pour Felix, le travail agricole international au Canada a été une expérience qui a changé la vie de toute sa famille. Il vient au Canada depuis 28 ans; les 14 dernières années, il les a passées à Leamington, Ontario.

« J’ai travaillé avec plusieurs différentes cultures et de personnes et j’ai eu le privilège d’habiter avec des travailleurs qui sont devenus de bons amis, » dit Felix. « Je n’ai jamais eu de problèmes au Canada. » Au fil des ans, il en a appris beaucoup sur la culture de la tomate et de la courge et maintenant qu’il œuvre dans un environnement de serre, il travaille avec les concombres, les poivrons et les pimientos aussi.

Felix aime son patron qui selon lui, traite les travailleurs comme partie intégrante de sa famille. Les travailleurs sont souvent invités à se joindre à la famille pour souper et chaque année, l’entreprise organise une grande fête pour les travailleurs. L’année dernière, les festivités ont même inclus un groupe musical. Si les travailleurs ont besoin de quelque chose pour faire leur travail, ils savent qu’ils ont simplement à demander, ils reçoivent ce dont ils ont besoin pour leur permettre de faire le travail.

Au fil des ans, Felix a profité des percées technologiques. En 1991, il communiquait à la maison en écrivant des lettres et des cartes ou peut-être par un ou deux appels téléphoniques. Aujourd’hui, il jase tous les jours avec son épouse Maria en utilisant son téléphone cellulaire.

« Grâce à mon emploi, j’ai réussi à avoir une maison décente et à payer les études de mes trois enfants », dit-il. Les quatre petits-enfants de Felix profitent aussi de son travail, il réussit à les faire voyager pour découvrir davantage le monde.

« Lorsque je retourne à la maison, nous aimons passer autant de temps que possible ensemble, » poursuit Felix. « Cela inclut toute la famille, les petits-fils et les petites-filles aussi. » C’est le bonheur et la satisfaction que le travail au Canada a accordés à Felix.

Scroll To Top